Moi, Claire d'Assise ...

Photo Christiane Pourny sr Elisabeth 1Moi, Claire d’Assise,

je t’écris ce message à toi qui appartiens au peuple rémois, qui appartiens par ton baptême à l’Église en ce début du 3ème millénaire :

Considère avec émerveillement Celui qui vient à toi : Il t’aime d’un tendre amour, comme une mère aime son enfant !

Il t’a créé, t’a appelé à faire partie de son peuple choisi, et te confie la belle mission de révéler qui Il est en tout ce que tu vis parmi les hommes. Ton âme est précieuse aux yeux de ton Créateur, Il désire vivement y faire son séjour et sa demeure. En répondant à son Amour, te laissant habiter par sa charité, tu peux contenir en toi Celui qui te contient, toi et tout l’univers. Ainsi que le Seigneur Jésus l’a dit lui-même : « Celui qui m’aime, mon Père l’aimera, moi aussi je l’aimerai, et nous viendrons à lui et nous ferons chez lui notre demeure. »

Que son souvenir ne quitte jamais ta mémoire ! Puisses-tu être chaque jour davantage embrasé de cet Amour !sainte claire bois debout

Les temps sont difficiles : l’humanité livrée à elle-même peine à avancer, sans même entrevoir un horizon heureux. Où a-t-elle remisé Dieu ? Peut-elle prétendre aujourd’hui, avec ce qui se passe, être au-dessus de tout ? Être sa propre source ? Pour toi, ne te laisse pas fasciner par des promesses illusoires de progrès illimité où le Créateur de toutes choses est mis hors jeu.
Regarde ! Déjà la folie des hommes accule notre Terre à subir épreuve sur épreuve. Les avertissements sévères qu’elle lance à l’humanité n’ont pas encore un véritable retentissement sur les choix faits bien timidement. Tant de souffrances humaines partout et les puissants de ce monde, aveugles saisis par la folie des grandeurs, poursuivent des projets démentiels de suprématie cosmique. Pourtant ils finiront en poussière !

Le Fils de Dieu te fait signe sur un tout autre chemin où Il s’offre à toi personnellement pour vivre avec toi une amitié sans faille et sans limite ! Regarde-le, médite-le, contemple-le ! Les Évangiles sont un miroir où tu découvriras sa beauté, sa divinité, sa bonté. Pour te sauver, pour te révéler son Père et son Royaume, il a voulu descendre jusqu’à nous dans la plus grande pauvreté, naissant dans une grotte où les animaux domestiques étaient mis à l’abri, devenant un réfugié fuyant la jalousie meurtrière d’un roi, annonçant la Bonne Nouvelle sans feu ni lieu, dépendant de tous, et mourant rejeté, abandonné, crucifié.
Comme lui, reste les mains vides sans les refermer sur des biens périssables. Dans tes bras, est déposé par le baptême le trésor caché dans le champ du monde et du cœur humain. Quel est ce trésor ? c’est l’Esprit Saint qui construit l’Église avec ceux qui se laissent toucher et disent oui au Christ.
Suis le Christ pauvre et crucifié avec Marie sa Mère.
O chère pauvreté que le Christ a préféré à toute autre chose, lui le Verbe de Dieu par qui tout a été fait ! Il te mènera vers ceux qu’il désire rencontrer et aider à travers toi. Il fera de toi son auxiliaire pour soutenir et réconforter les membres abattus de son Corps ineffable. Arme-toi de courage pour le service de Dieu ! Ce que tu fais, fais le bien, ne recule jamais ! n’aie d’autre désir que de l’imiter !

Marche derrière Lui dans la confiance et l’allégresse ! Qu’aucun brouillard ne vienne assombrir ta joie ! Cours d’un pas léger sans même soulever la poussière du chemin ! Mais prends aussi le temps de te poser en sa présence, de l’écouter et de l’aimer gratuitement : Il est la splendeur de la Gloire éternelle, le miroir sans tache, l’éclat de la Lumière sans fin. Tu arriveras ainsi à ressentir ce que seuls perçoivent ses amis : tu goûteras la douceur cachée que Dieu lui-même a, dès le commencement, réservée à ceux qui l’aiment.

Moi, Claire, je te le dis : son amour rend plus heureux et sa contemplation plus fort !

Que le Seigneur soit avec toi et puisses-tu être toi aussi toujours avec Lui !

Je te bénis autant que je le puis et plus que je ne puis !

(d’après les lettres de Sainte Claire à Sainte Agnès de Prague) octobre 2020

 

** Pour découvrir un peu plus les écrits de sainte Claire, voici des liens vers deux sites. L'un est illustré par Laurent Bidot : https://www.frere-rufin.com/pages/fr/claire/ecrits-sainte-claire. Un autre renvoit à celui de nos frères franciscains capucins dont un frère a fait une traduction des lettres de sainte Claire : Lettres à Agnès de Prague et la page générale sur la parution des écrits de sainte Claire : Parution-de-Claire-d-Assise-Ecrits