Vie communautaire

Cette page est en cours de rédaction...

Discussion lors d'un chapitre

Chapitre :

Il est composé de toutes les capitulantes* de la communauté. Il se réunit pour les élections triennales*, pour les votes ou les discussions concernant des décisions à prendre ou des choix à faire.

Dans notre communauté, l'Assemblée Communautaire, composée de toutes les sœurs, se réunit toutes les semaines (une demie journée) pour débattre de toutes les questions matérielles ou spirituelles : que ce soit la mise en place du tri sélectif des déchets ou la manière dont nous allons vivre le Carême*. Lorsque les débats ne concernent que les professes solennelles*, la réunion est appelée le Chapitre Conventuel. Selon le type de questions, cela concerne toutes les sœurs (cas le plus fréquent) ou seulement les professes.

 

Coulpe :

Le "chapitre des coulpes" désignait autrefois ce que nous appelons aujourd'hui le pardon communautaire. 

 

Dépensière :

ce mot désignait la sœur chargée de la partie non-cuisinée des repas : pain, fromage, vinaigrette, sucre ... D'où vient ce nom ? Etait-ce, dans notre jargon d'Ordre Mendiant*, un emploi qui nécessitait d'acheter des aliments qui n'étaient pas donnés, à la différence de la cuisinière qui se débrouillait pour accommoder les produits de la quête* ?   

 

 Mains

Pardon communautaire : 

Le moment hebdomadaire du pardon reconstitue le tissu communautaire déchiré par notre responsabilité dans ce qui a publiquement blessé la vie fraternelle.  Pour nous, nous le vivons tous les lundi soir. Cette démarche ne nous dispense pas de nous demander pardon deux à deux sans attendre. Nous manifestons ainsi notre désir de poursuivre ensemble, dans la vérité et la joie, notre marche à la suite de Jésus.  

 

 
 
Partage à la salle de communauté 

Partage :

C'est un temps de détente et d’échange communautaire, nous sommes heureuses de nous retrouver pour manifester la fraternité qui nous unit ; nous échangeons nouvelles, informations, intentions de prières, humour ...

 

 
 

Danse pour la fête d'une soeur

Fête :

 

Vivre selon l’Evangile donne du bonheur et rend « léger » ! Notre spiritualité est donc portée à nous réjouir pour un rien, faire la fête pour accueillir une sœur de passage, pour un anniversaire ou pour clôturer le temps de vacances…Faire la fête avec les moyens du bord qui sont toujours des petits moyens, parce que ce qui compte, c’est la JOIE d’être ensemble !

 

 

Elections triennales :

Tous les trois ans, nous élisons les responsables de la communauté : l’abbesse (qui fait l’unité et donne l’impulsion à la communauté), la vicaire (qui l’aide dans ce service) et les conseillères (qui collaborent à certaines décisions). Il n’y a pas de campagne électorale : chaque sœur engagée définitivement est susceptible d’être élue. C’est chaque fois l’occasion d’un renouvellement bénéfique !