Veillée de prière pour la paix

Du Mardi 19 Décembre 2017 (20h00) au Mardi 19 Décembre 2017 (21h00) 

 

Olivier

Cultiver la paix et prier pour qu'elle advienne fait partie de notre mission franciscaine de soeurs de sainte Claire et de saint François. Tous les mois, généralement le troisième mardi du mois, notre communauté propose une veillée de prière pour la paix à 20h dans notre chapelle. Cette veillée au monastère est ouverte à tous et elle est animée par un groupe de chrétiens du diocèse.

En septembre 2017, ce sera le groupe Pax Christi qui mènera la prière.

En octobre 2017, ce sera une prière menée par le père François Terzer autour de textes de Charles PEGUY : le Notre Père et la Consécration à Marie.

En novembre 2017, ce sera le groupe des fraternités séculières franciscaines qui menera la prière.

En décembre 2017, ce sera le groupe des équipes Notre Dame qui menera la prière avec la participation du collectif illumine.

En janvier 2018, ce sera une soirée de prière oecuménique pour l'unité des chrétiens vécue avec des chrétiens d'autres confessions.

En février 2018, ce sera le groupe des servants d'autel qui menera la prière.

En mars 2018, ce sera les membres du groupe du C.C.F.D. qui menera la prière.

En avril 2018, ce sera les membres des foyers de l'Arche de Reims qui menera la prière.

En mai 2018, ce sera le groupe du SAPPEL qui menera la prière.

En juin 2018, ce sera les membres d'un groupe de prière TAIZE de Reims qui menera la prière.

Fresque d'AssiseSaint François, en son temps, avait perçu l'importance de la salutation de paix. Dans les biographies, nombreux sont les épisodes qui en parlent.

"François ouvrait chacun de ses sermons par un souhait de paix avant de transmettre à l'assistance la Parole de Dieu; il disait : "Que le Seigneur vous donne la Paix!". Cette paix, il la souhaitait toujours et avec conviction, aux hommes et aux femmes, à tous ceux qu'il rencontrait ou croisait sur la route. " 1ère vie de Thomas de Celano 23

Sainte Claire, elle aussi, accorda beaucoup d'importance à la concorde entre soeurs et à la prière pour la paix. Les soeurs témoignant au procès de canonisation de Claire et Thomas de Celano dans sa vie de la sainte, en parlent. Lors de l'attaque du monastère et de la ville d'Assise par des compagnies de mercenaires à la solde de l'empereur Frédéric, Claire pria instament le Seigneur et la communauté des soeurs ainsi que la vie d'Assise furent épargnées du pire.

Vue de la ville d'AssiseLe 27 octobre 1986, le pape saint Jean-Paul II a rassemblé dans la ville d'Assise de nombreux chefs religieux du monde entier pour prier pour la paix. Depuis cet "esprit d'Assise" s'est continué et chaque année, un rassemblement est vécu pour être ensemble pour prier pour la paix dans le monde.En 2016, le pape François s'est rendu à Assise le mardi 20 septembre prier pour la paix avec de nombreux responsables religieux et hommes et femmes de bonne volonté. Ci-dessous, extrait du journal "La Croix" du 22 août 2016 :

« Cette nouvelle rencontre d’Assise n’est pas seulement un souvenir de celle de 1986, affirme le président de Sant’Egidio, il s’agit de se réunir car il y a urgence face à l’explosion de la violence sur une base religieuse ». L’enjeu, dit-il, est de « désolidariser totalement violence et religions ».

Comme ce fut déjà le cas en 2011, lorsque Benoît XVI se rendit à Assise pour marquer les 25 ans de cette rencontre interreligieuse devenue emblématique, des « non-croyants » seront présents.

« L’intitulé de la rencontre est “Soif de paix. Religions et cultures en dialogue”, rappelle Marco Impagliazzo, des personnalités humanistes se joindront à nous dans une démarche commune ». « En trente ans, le contexte a changé, de la guerre froide à l’expansion du terrorisme, assure Marco Impagliazzo, notre responsabilité en est d’autant plus forte. Les religions sont conscientes qu’elles ne peuvent désormais pas faire autrement que de marcher dans la même direction, avec la paix pour objectif. »

En septembre 2013, le pape François avait lancé lors de la prière de l'angelus du 1er septembre un cri pour la paix dont voici un extrait :

"Qu’une chaîne d’engagement pour la paix unisse tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté ! C’est une forte et pressante invitation que j’adresse à toute l’Église catholique, mais que j’étends à tous les chrétiens d’autres Confessions, aux hommes et aux femmes de chaque Religion, ainsi qu’à ces frères et sœurs qui ne croient pas : la paix est un bien qui dépasse toute barrière, parce qu’elle est un bien de toute l’humanité.

Je le répète à haute voix : ce n’est pas la culture de l’affrontement, la culture du conflit qui construit la vie collective dans un peuple et entre les peuples, mais celle-ci : la culture de la rencontre, la culture du dialogue : c’est l’unique voie pour la paix.

Que le cri de la paix s’élève pour arriver au cœur de tous et que tous déposent les armes et se laissent guider par le souffle de la paix." pape François

 

La prière ci-dessous est attribuée à Saint François :

Elle est un petit moyen possible pour prier chaque jour et pour devenir un instrument et un artisan de paix dans notre lieu de vie. Et vous, comment êtes-vous instrument de paix ? Partagez-nous vos initiatives.

Saint François

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.

Là où est la haine, que je mette l'amour.
Là où est l'offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l'union.
Là où est l'erreur, que je mette la vérité.

Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu'à consoler, 
à être compris qu'à comprendre,
à être aimé qu'à aimer.

Car c'est en se donnant que l'on reçoit,
c'est en s'oubliant qu'on se retrouve soi-même, 
c'est en pardonnant que l'on obtient le pardon, 
c'est en mourant que l'on ressuscite à la Vie.