Bienvenue chez les clarisses !

Une soeur salueBienvenue à toi pour ce temps de partage de notre vie !

 

Nous sommes une communauté d'une vingtaine de femmes âgées de 40 ans à 92 ans, dont la joie est d'être rassemblées ensemble dans la simplicité et la fraternité.

Chacune a fait l'expérience de la rencontre de Jésus Christ et a voulu le suivre dans une vie de louange et de prière pour les hommes et les femmes de ce temps.

La communauté est heureuse de t'accueillir, seul ou en groupe. Il t'est possible de venir parler avec une soeur, de passer une ou plusieurs journées de retraite, de participer aux temps de prière, à une cérémonie, à une session... Ou simplement entrer pour quelques minutes de silence et de recueillement à la chapelle (toujours ouverte).

 

 

Tous des saints ? Tous saints !

En ce mois de novembre où notre souvenir rejoint de plus près nos parents et amis défunts, posons sur eux le regard que posaient saint François et sainte Claire sur chacun de leurs frères et soeurs : un regard de foi profonde qui sait discerner en chaque être la sainteté et la touche unique qui le caractérisent devant Dieu.

Dessin de saint François par Clotilde

Le vrai frère mineur

François, ayant en quelque sorte transformé les frères en saints, par l'ardeur de son amour et le zèle fervent qu'il avait pour leur perfection, examinait souvent en lui-même les qualités et les vertus dont devait être pourvu le bon frère Mineur.
Il disait que ce serait un bon frère Mineur, celui qui réunit en lui la vie et les mérites de ces saints frères :
la foi du frère Bernard, qui l'avait aussi parfaite que son amour de la  pauvreté ;
la simplicité et la pureté du frère Léon, qui fut réellement d'une très  sainte pureté ;
la courtoisie du frère Ange, qui fut le premier chevalier qui entra dans  l'Ordre et fut rempli de courtoisie et de bienveillanc ;
la distinction et le bon sens naturel du frère Masséeavec sa belle et pieuse éloquence ;
l'esprit élevé à la contemplation que le frère Gilles eut en toute  perfection ;
la prière vertueuse et constante du frère Rufin qui priait toujours sans arrêt.  Même en dormant, même en travaillant, son esprit était toujours avec
 le Seigneur ;
la patience du frère Genièvre, qui parvint à un état de patience parfaite parce qu'il gardait constamment conscience de l'évidente réalité de sa petitesse et un grand désir d'imiter le Christ en suivant la voie de la Croix ;
la vigueur corporelle et spirituelle du frère Jean des Louanges, qui en ce temps surpassait en force corporelle les autres hommes ;
la charité du frère Roger, dont la vie entière et la conversation étaient  inspirées par une fervente charité ;
enfin l'inquiétude du frère Lucide, qui fut toujours très préoccupé et qui ne voulait guère rester en un endroit plus d'un mois, car quand il lui plaisait de s'arrêter en quelque lieu, il repartait aussitôt en disant : « Nous n'avons point de demeure ici, mais au Ciel. »

(Miroir de Perfection, 85)

A vous de continuer la liste et de jongler comme faisait saint François énumérant ses frères :

- loué sois-tu Seigneur pour mes grands-parents qui ...

- loué sois-tu pour ...... dont j'ai tant reçu.

- loué sois-tu pour ...... qui était tellement généreux ou ...

Et ... pourquoi pas le faire aussi pour les connaissances vivantes, proches ou lointaines ?

FAQ - WHY ?

  • Que faites-vous comme travail ?

    Coupe des hostiesNotre principal travail rémunéré est la fabrication des hosties pour le culte. Nous confectionnons aussi des ornements liturgiques.( Pour en savoir plus, consultez la page "Travail et solidarité" dans le menu "c'est quoi notre vie" ).

    Pour mettre en valeur les dons de chacune, nous réalisons  des petits objets : chapelet, cartes, bougies... qui expriment notre créativité. smiley

  • Avez-vous le droit d'avoir un portable ?

    Accueil au téléphoneNous n'avons pas de téléphone portable. Pour accueillir dans un climat de prière et d'intériorité toutes les nouvelles confiées, nous avons fait le choix d'avoir un seul téléphone fixe pour toute la communauté. A tour de rôle, une sœur accueille les personnes qui téléphonent ou qui viennent à la porte. laugh

  • Faut-il être chrétien pour venir faire une retraite ?

    banc sous un arbreHabituellement, si l'on désire venir à une retraite c'est pour passer du temps avec le Seigneur, mieux le connaître, nourrir sa relation au Christ, ce qui présuppose de l'avoir rencontré. Néanmoins une personne en recherche de silence, d'intériorité, de "Quelqu'un" peut venir: la porte est ouverte bien sûr et…peut-être fera-t-elle l'expérience de Dieu? Et …Alléluia !

  • Est-on obligé d'aller aux offices quand on vient chez vous ?

    temps de prière à la chapelleL'office: un trésor à partager. Ce n'est pas obligé mais quel dommage de venir au monastère sans goûter au moins un temps de prière ensemble! C'est passer à côté de l'Essentiel de notre vie, un peu comme si vous passiez une journée avec un ami sans partager le repas. Ceci dit, il n'y a personne pour pointer smiley…!

  • 1
  • 2

A retenir

  • Info 1
  • Info 2
  • Info 3

Cercle de silence sur Reims  :

Tous les derniers mardis de chaque mois, un cercle de silence a lieu de 18h30 à 19h30 place d'Erlon près de la fontaine de la solidarité. Ce cercle est organisé par plusieurs personnes et/ou associations de défense des migrants. Il veut dénoncer la situation vécue dans les centres de rétentions. Plusieurs membres des fraternités séculières de Reims et des environs y participent. Notre communauté, au même moment, s'y associe par la prière.

Prochaines dates :  mardi 31 octobre et mardi 28 novembre 2017.

Journée diocésaine franciscaine :

Venez vivre au monastère le dimanche 12 novembre 2017, une journée pour découvrir la famille franciscaine et échanger avec ses membres.

Le thème sera : " Comment vivre à la franciscaine en 2017 ? ".

Programme : Accueil à 9h15 suivi par une intervention à 9h45 du frère Henri LAUDRIN sur le thème.
Messe à 11h15 présidée par Monseigneur Bruno FEILLET suivi d'un repas partagé (tiré du sac).
à 15h reprise avec un carrefour et débat sur l'intervention du frère Henri puis envoi et prière des vêpres à 17h30.

frere Henri Laudrin


 

Réveillon du 31 décembre 2017 :

La famille franciscaine propose un repas convivial à l'hôtellerie, ouvert à toute personne isolée, suivi de la veillée de prière pour la paix à 23h à la chapelle avec la communauté.
Contact auprès de Monique FERMIER au 06.71.72.19.46

 ou par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.